Infiltrométrie

Principe de la perméabilité à l’air

Assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour un bâtiment, c’est être capable de maîtriser les flux d’air qui circulent à travers des orifices volontaires (bouches de ventilation et entrées d’air) et limiter les flux incontrôlés, qui peuvent être source de pathologies, d’inconfort, et de gaspillage d’énergie. Il ne s’agit en aucun cas de confiner les occupants ou utilisateurs de tels lieux, mais au contraire de leur procurer de l’air de qualité dans un confort optimum.

Mode opératoire

Pour contrôler la bonne étanchéité à l’air d’un bâtiment,  un test d’étanchéité à l’air du volume chauffé de l’enveloppe de la construction, appelé communément test d’infiltrométrie, est réalisé par un mesureur agréé Qualibat 8711, selon la norme EN NF 13829 et au guide d’application GA PA50-784

Cet opérateur utilise du matériel étalonné et contrôlé annuellement. Selon le volume de la construction, le mesureur utilisera un mono ou multi-ventilateur relié à une ou des jauges enregistrant le débit des fuites parasites.

Enfin, suite au test réalisé, l’opérateur  remet un rapport dans lequel sera inscrit le déroulement du test, la quantification et la localisation des fuites parasites  mesurées et la conclusion. 

L'infiltrométrie pour professionnels et particuliers


Test d’infiltrométrie en cours de travaux

Réalisé lorsque la construction est hors d’eau – hors d’air, ce test non obligatoire est conseillé afin de prévenir en amont, les passages de fuites parasites et d’apporter les rectificatifs nécessaires et évitant ainsi des reprises de finition couteuses au final.

 

Test d’infiltrométrie en fin de chantier

Réalisé à la réception de chantier conformément à la norme EN NF 13829 et au guide d’application GA PA50-784, ce test est obligatoire. L’exigence à atteindre est la valeur de Q4Pa-surf  inférieure ou égale 0.60 m3/h.m² pour une maison individuelle. Cette valeur définit la perméabilité à l’air comme le débit de fuite d’air rapporté à l’aire de l’enveloppe à la pression différentielle d’essai de référence à travers l’enveloppe du bâtiment.

Pack RT 2012 : Attestation Bbio, Etude Thermique RT 2012, test de permabilité à l'air, Attestation de fin de travaux (conformité à la RT 2012)

Test d’infiltrométrie en cours de travaux

Réalisé lorsque la construction est hors d’eau – hors d’air, ce test non obligatoire est conseillé afin de prévenir en amont, les passages de fuites parasites et apporter les rectificatifs nécessaires  et évitant ainsi des reprises de finition couteuses au final.

Test grand volume multi-ventilateur

Possédant le matériel nécessaire pour réaliser des tests d’étanchéité à l’air de bâtiment à grand volume, nous réalisons une étude sur demande, spécifique à la typologie du bâtiment (Espace commercial, Centre culturel, Espace sportif, Hôtellerie, Ephad, Centre d’affaires, Enseignement, Bâtiment logistique…)

Test d’infiltrométrie en fin de chantier

Réalisé à la réception de chantier conformément à la norme EN NF 13829 et au guide d’application GA PA50-784, ce test est obligatoire. Les exigences à atteindre sont  les valeurs de Q4Pa-surf inférieure ou égale 0.60 m3/h.m² pour une maison individuelle et Q4Pa-surf inférieure ou égale 1 m3/h.m² pour des logements collectifs. Ces valeurs définissent la perméabilité à l’air comme le débit de fuite d’air rapporté à l’aire de l’enveloppe à la pression différentielle d’essai de référence à travers l’enveloppe du bâtiment.

Une équipe mobile sur tout le territoire

Infiltrométrie

Le saviez-vous ?

QUALIBAT